L’edito du mois
Société créée en 1981, par Hervé Quélin, l’entreprise SMBR participe depuis 30 ans à la conservation et à la sauvegarde du patrimoine architectural. Elle intervient en France métropolitaine, DOM TOM et étranger. Plusieurs centaines d’édifices religieux, civils ou militaires, hôtels particuliers, sites archéologiques et demeures privées ont été restaurés durant cette période (Villa Kérylos à Beaulieu sur Mer, l’Abbaye du Thoronet, l’Abbaye Saint Victor à Marseille…) Les femmes et les hommes qui composent l’entreprise ont tous reçu une formation spécifique et adaptée aux travaux de restauration qui exigent technicité et sensibilité. Son implantation particulière à Nice lui a permis de développer ses compétences sur tous types de patrimoine ancien et contemporain et lui confère des savoirs particuliers dans les domaines des enduits à la chaux, les badigeons, les trompe l’oeil, la mouluration tirée au calibre, les stucs et sgrafittos, la restauration de béton armé, la construction et rénovation de villa de luxe de très haute technicité.
Les ressources humaines / Formation
L’entreprise a à sa disposition, une main d’œuvre qualifiée, opérant régulièrement sur le bâti ancien et les monuments historiques. L’encadrement a suivi un cursus tourné vers une qualification valorisante dans l’emploi des techniques nouvelles tout en respectant le bâti. La mise en œuvre des techniques anciennes est connue de tout son personnel qui est formé, après le cursus scolaire et théorique, sur les chantiers de l’entreprise encadré par le personnel d’expérience. Depuis plusieurs années, l’entreprise participe également aux Journées du Patrimoine (l’Édition 2004 à la Basilique de Saint Maximin avec le concours du Conseil Général du Var), et aux Journées du Patrimoine de Pays (l’Édition 2004 sur les Métiers de la Pierre avec le concours de la Mairie de Biot - Alpes Maritimes). L’entreprise est membre du GEIQ MH PACA, Groupement d’Employeurs pour l’Insertion et la Qualification des Entreprises Monuments Historiques PACA.
Hygiène et Sécurité
L’entreprise en association avec l’Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics (OPPBTP) a engagé une démarche de progrès et un plan d’action prévention permettant de mesurer et de valoriser les évolutions et les progrès réalisés en matière de protection et de prévention des risques. Cet engagement fait état du souci de l’entreprise à atteindre le meilleur niveau de sécurité et de prévention. A ce jour 1647 entreprises de Bâtiment françaises sur 300 000 se sont engagées au travers de la signature d’un contrat de progrès avec l’OPPBTP. Le C.H.S.C.T. de l’entreprise œuvre régulièrement au suivi du respect des consignes de sécurité générale et de celle de l’entreprise en particulier. Trois membres du CHSCT, autre que le Président, pratiquent des visites périodiques sur les chantiers de l’entreprise. En outre, l’entreprise SMBR a un correspondant sécurité chargé du lien entre tous les employés, chargé du suivi des formations SST, CACES, stages hygiène et sécurité, formation au montage et à la vérification des échafaudages... Un « Grand Prix Sécurité » a été engagé dans l’entreprise afin de récompenser chaque année l’équipe et les collaborateurs les plus attentifs et respectueux des règles d’hygiène et de sécurité sur les chantiers. L’ensemble des travaux est exécuté conformément aux règles et lois en vigueur dans le cadre de sa politique de prévention. Un soin particulier est observé sur la mise en place d’une signalétique de mise en sécurité des zones de travail et de délimitation vis-à-vis des tiers. Des salariés « Sauveteur Secouriste du Travail » sont présents pendant toute la durée des travaux.
Gestion des déchets de chantier
Les déchets de chantier sont entreposés dans des containers repérés par pictogramme en fonction de la nature de ceux-ci. Ces déchets seront acheminés en décharge contrôlée selon la catégorie des déchets :

 

    DI (déchets inertes), DIB (déchets industriels banals) : évacuation et traitement réalisé
    par Sud Est Assainissement filiale du groupe VEOLIA. (partenariat avec S.M.B.R.
     depuis 2007).

 

    DD (déchets dangereux). : évacuation par nos soins et traitement réalisé par OREDUI
    filiale du groupe VEOLIA. (partenariat avec S.M.B.R. depuis 2008).

 

    Deux cadres de l’entreprise S.M.B.R. ont suivi une formation sur la gestion des
    déchets de chantier, dispensée par le COSTIC (Comité scientifique et technique des
    industries climatiques).

 

    En outre, l’entreprise S.M.B.R. est signataire de la ‘Chartre pour une bonne gestion
    des déchets de chantier’ d’avril 2003, établie par la Direction Départementale de
    l’Equipement des Alpes Maritimes. A la demande de la Maîtrise d’Ouvrage et de la
    Maîtrise d’œuvre, un plan de gestion des déchets de chantier (P.G.D.) est proposé.

Développement Durable
Mise en place d’une analyse environnementale Son but est d’identifier dans le déroulement d’une opération tous les aspects environnementaux.

 

La méthodologie à suivre pour établir l’analyse des risques de chaque chantier est faite à partir d’une analyse environnementale générique de l’activité bâtiment propre à l’entreprise.

 

Cette analyse environnementale générique prend en considération :

 

  - Les exigences légales et réglementaires

 

  - Les processus de l’entreprise

 

  - La pratique acquise

 

  - Le retour d’expérience sur les incidents déjà rencontrés.

 

Plan de prévention :

L’analyse environnementale fait ressortir les aspects dont les situations dues à notre activité représentent un risque pour l’environnement.

 

Notre plan de prévention prévoit :

La mise en œuvre d’une protection qui a pour but de limiter les effets nuisibles sur l’environnement. Les mesures à prendre sur les risques liés aux interactions entre les impacts de notre activité et la sensibilité du site.

 

Circulation – Nettoyage des chaussées :

L’Entreprise assurera le maintien convenable de la circulation générale, sur les voies publiques et privées utilisées pour les besoins du chantier. Elle mettra en place tous panneaux de signalisation indiquant les travaux, sortie de véhicules et d’engins.

 

Secouristes – Formation du personnel à la Sécurité :

Les salariés sauveteurs secouristes du travail seront facilement identifiables et repérables par la présence d’un signe sur leur casque. Chaque salarié, lors de son arrivée sur le chantier, recevra le livret d’accueil ainsi que la formation spécifique au site (accueil, circulation sur le site, poste de travail …)

 

Méthodologie :

En complément du plan d’installation et du planning prévisionnel fournis par l’Entreprise dans son mémoire, il est précisé que la zone chantier sera maintenue clôturée et rendue totalement indépendante avec portails d’accès chantier. L’Entreprise envisage d’exécuter les travaux dans l’esprit du planning général Maîtrise d’œuvre. Toutefois, ce planning, ainsi que le déroulement des différentes tâches, seront à préciser avec la Maîtrise d’Œuvre et le coordinateur lors de l’établissement des plannings d’exécution.